Archives de l’Auteur Nicolas PHULPIN

À propos de Nicolas PHULPIN

La photographie, la vidéo et le traitement audio numérique sont des activités que je partage avec la cuisine et les arts divinatoires. J’habite en région Parisienne ou vous pouvez me croiser ici ou là. Pourquoi un site dédié à la cuisine ? Le patrimoine gastronomique de ma région est vaste. J’ai appris en Lorraine les bases de la cuisine traditionnelle, tout comme le goût des choses simples et authentiques. C'est surtout la gourmandise qui me motive : « On est jamais mieux servi que par soi-même » ! Beaucoup de gens réduisent au strict minimum le temps passé devant le fourneau. Ils se contentent d’avaler des portions sous blister entre deux activités. Pour une majorité de compatriotes, la principale source d’approvisionnement reste la grande distribution. Plusieurs raisons me conduisent à ne pas suivre ce modèle: • L’engagement citoyen contre les méfaits de la société de consommation. • La volonté de perpétuer la tradition culinaire et l’art de vivre à la Française. • Ma préférence pour les petits producteurs et l’artisanat. • Le bien-être que procure l’exercice de la cuisine. • La santé et l’hygiène de vie. Je dédie ce blog à tous les amateurs éclairés qui cherchent le bon, le mieux, et s’inscrivent dans une démarche d’amélioration continue de leur pratique. Vous qui aimez cuisiner, rejoignez la brigade des saveurs !

Poulet mariné fumé au barbecue à gaz

Poulet-mariné-fumé-au-BBQ-à-gaz-00

C’est en Guyane qu’on fait le meilleur poulet boucané. Le souvenir de cette volaille tendre et parfumée se rappelant souvent à moi, j’ai eu l’envie de tester la fumaison avec un moyen bien métropolitain : Le barbecue au gaz (hé oui !)
Sachez que si l’on s’en donne la peine, on peut faire une excellente viande fumée avec un Weber Q1200. Pour les afficionados de la grillade, vous trouverez ici LA recette pour surprendre vos convives !

Voici une liste d’équipements permettant de réaliser facilement les fumaisons :

Pour transformer votre barbecue à gaz en fumoir à chaud, il vous faut à minima un récipient qui ne craint pas la flamme, une petite grille de cuisson, des copeaux de bois de fumage et un fumoir (une simple feuille d’aluminium peut faire l’affaire).

Poulet-mariné-fumé-au-BBQ-à-gaz-01

Pour le démarrage du fumoir (cycle de 1H à 1H30) :

  • Faites tremper 50cl de copeaux de bois dans de l’eau froide pendant une heure.
  • Chauffez le barbecue à gaz thermostat au maximum, cloche fermée, pendant un quart d’heure.
  • Egouttez les copeaux de bois de fumage et placez-les dans le fumoir (si vous n’avez pas de fumoir en inox, il suffit de les emballer dans une grande feuille d’aluminium, de la refermer à la façon d’un emballage de bonbon, puis d’y percer plein de trous afin que la fumée s’échappe).
  • Placez le fumoir sur la grille du barbecue, fermez la cloche et laissez chauffer à feu fort jusqu’à ce que le bois commence à fumer (compter 15 à 25 minutes pour cela).
  • Versez de l’eau froide dans le bac de cuisson.
  • Placez le bac de cuisson au milieu du barbecue, posez la grille par-dessus – le fumoir est prêt à fonctionner pendant une heure (temps mesuré sur un weber Q1200, cloche fermée et thermostat réglé au minimum).

Poulet-mariné-fumé-au-BBQ-à-gaz-04

Pour relancer la production de fumée (cycle de 15 à 30 minutes) :

  • Sortez le bac de cuisson et sa grille, couvez la viande d’une feuille d’aluminium.
  • Augmentez la température du barbecue au maximum,
  • Rechargez le fumoir en copeaux et placez-le sur la grille.
  • Fermez le couvercle du BBQ et attentez que la fumée réapparaisse avant de baisser la température et de remettre le bac de cuisson avec sa grille et la viande.

Poulet-mariné-fumé-au-BBQ-à-gaz-05

NB. Le plus bas niveau de thermostat du weber Q1200 donne une température de 110° environ sous cloche avec tendance à augmenter à 150 lorsque les ingrédients sont chauds. La température recherchée pour une fumaison est 120° (pas moins de 100° et pas plus de 140° sous cloche). Donc, il faut surveiller attentivement la température pendant la cuisson et ne pas hésiter à ouvrir de temps en temps la cloche pour remettre de l’eau froide dans le bac et stabiliser la température en dessous de 140°.

Poulet mariné fumé au barbecue à gaz

  • Portions: 6
  • Difficulté: Second
  • Imprimer

Poulet-mariné-fumé-au-BBQ-à-gaz-09

Niveau : Second.
Saisonnalité : Toute l’année
Temps total : 2 jours.
Durée de préparation : 2H.
Durée de cuisson : 3H.
Durée de marinade : 24H.
Durée de refroidissement : N/A.
Portions : 4 à 6
Allergènes : non.
Conservation : possible (5j max).
Ustensiles nécessaires : Couteau de chef, planche à découper, brochettes en bois, grande jatte, poids en métal inoxydable (ou autre objet lourd), barbecue au gaz avec cloche, plaque à rôtir en inox, grille en inox, copeaux de bois de fumage, fumoir ou feuilles de papier aluminium.
Version de la recette : 1

Ingrédients

Ingrédients pour la marinade :

  • 4 litres d’eau ;
  • 150 g de gros sel ;
  • 150 g de cassonade (ou de sucre en poudre) ;
  • 3 gousse d’ail en chemise écrasée ;
  • 5 branches de thym frais ;
  • 2 feuilles de laurier ;
  • 1 cuillère à soupe de grains de mélange 5 baies ;
  • 1 cuillère à soupe de bicarbonate alimentaire.

Ingrédients pour la fumaison :

  • 1 poulet fermier ;
  • 1L de copeaux de bois de fumage.

Préparation :
Le poulet mariné fumé au barbecue se prépare en trois étape.

Préparer la saumure pour volaille (à préparer la veille du jour de service) :

  1. Versez les 4 litres d’eau dans un faitout. Ajoutez tous les autres ingrédients de la marinade.
  2. Portez à ébullition et continuez la décoction pendant trois minutes.
  3. Laissez refroidir.

Découper, faire mariner et préparer le poulet pour la fumaison :

  1. Couper les bouts d’ailerons au niveau de la jointure de l’os de l’aile.
  2. Ouvrez le poulet en deux en tranchant la colonne vertébrale dans sa longueur en partant du cou jusqu’au croupion (découpe à l’américaine).
    Posez le poulet à plat sur le plan de travail et fixez la carcasse en le bardant de brochettes en bois dans le sens de la largeur.
  3. Verser la saumure froide dans une grande jatte.
  4. Placer le poulet découpé à l’américaine dans la saumure, avec un poids par-dessus.
  5. Laisser mariner le poulet dans la saumure pendant 24H à température ambiante.
  6. Séchez le poulet avec du papier absorbant.
  7. Badigeonnez le poulet avec des épices (sel, poivre + ce que vous voulez) et de l’huile.

Poulet-mariné-fumé-au-BBQ-à-gaz-02

Poulet-mariné-fumé-au-BBQ-à-gaz-03

Cuire le poulet à basse température dans le fumoir (compter 4H30 avant le service) :

Poulet-mariné-fumé-au-BBQ-à-gaz-06

Poulet-mariné-fumé-au-BBQ-à-gaz-07

Poulet-mariné-fumé-au-BBQ-à-gaz-08

  1. Lancer le fumoir :
    • Tremper les copeaux de bois dans de l’eau froide pendant une bonne heure.
    • Préchauffez le BBQ au maximum pendant un quart d’heure, cloche fermée.
    • Égouttez les copeaux de bois et placez-les dans le fumoir (ou à défaut, dans une feuille d’aluminium roulée en papillote et percée de trous).
    • Laissez le gaz réglé au maximum (couvercle du BBQ fermé) jusqu’à ce que le premier signe de fumée apparaisse (compter 10 à 20 minutes).
    • Brossez la grille du BBQ. Baissez le gaz au minimum (la température recherchée pour une fumaison est 120° – pas moins de 100° et pas plus de 140° sous cloche).
  2. Lancez la cuisson dans le fumoir :
    • Placez le poulet sur une grille posée sur le bac de cuisson rempli d’eau.
    • Posez l’ensemble sur la plaque de cuisson du BBQ, bien au milieu.
    • Fermez la cloche du BBQ, vérifiez que le thermostat soit bien réglé au minimum.
    • Comptez entre deux à trois heures et demi de cuisson en fonction du poids du poulet.
    • Retournez le poulet chaque demi-heure, passez au pinceau avec un corps gras parfumé le cas échéant (ex. huile d’arachide + feuilles de thym), enveloppez les extrémités du poulet avec de l’alu si elles foncent trop.
    • A partir de la première heure :
      • Surveillez la température car elle a tendance à augmenter. Versez de l’eau froide dans le bac pour la stabiliser.
      • Rechargez le fumoir avec le reste des copeaux, sortez le poulet, retournez-le, couvrez-le d’alu. Augmentez le gaz au maximum, fermez la cloche et attendez- que le fumoir reparte.
      • Lorsque la fumée a repris, baissez le feu au minimum, replacez-le poulet sur la grille, ôtez l’alu, rechargez d’eau froide et continuez à cuire sous cloche.
      • Continuez à retourner le poulet toutes les demi-heure et à remettre de l’eau froide si nécessaire.
  3. Laisser reposer 10 minutes sous alu avant de découper et de servir le poulet.

Tapenade d’olives vertes ou noires

tapenade

Quelques croutons de pain grillés achetés chez le boulanger, de belles olives du marché, une poignée de câpres – rien de tel pour agrémenter l’apéro au coucher du soleil. La tapenade c’est excellent et ça se fait très rapidement !

Tapenade

  • Portions: 6
  • Difficulté: Commis
  • Imprimer

Saisonnalité : Juin à août (basilic frais).
Niveau : commis.
Temps total : 20 minutes
Durée de préparation : 20 minutes.
Durée de cuisson : N/A.
Durée de marinade : N/A.
Durée de refroidissement : N/A.
Portions : 1 bol.
Allergènes : non.
Conservation : possible (5j max).
Ustensiles nécessaires : Couteau d’office, planche à découper, pilon et mortier, passoire, mixer, bocal avec couvercle.
Version de la recette : 2

Ingrédients :

  • 1/2 gousse d’ail (soit 2g net) ;
  • 8 feuilles de basilic frais (4g net) ;
  • 2 cuillères à soupe de câpres (40g net égoutté) ;
  • 2 filets d’anchois (5g net) ;
  • 200g d’olives dénoyautées (200g net égoutté) ;
  • 15cl d’huile d’olive ;
  • 2 branches de thym frais (feuilles = 0,4g net) ;
  • Poivre du moulin ;
  • 1 pincée de fleur de sel ;
  • Optionnel : Pulpe d’un citron beldi (25g net).

Préparation :

  1. Pelez et dégermez l’ail.
  2. Mettez une pincée de fleur de sel au fond du mortier.
  3. Passez l’ail au mortier, puis faites de même avec les feuilles de basilic.
  4. Effeuillez le thym au-dessus du mortier et donnez encore quelques coups de pilon.
  5. Coupez les anchois en petits morceaux.
  6. Passez les olives. Versez-les dans le bol du mixer. Versez-y également les anchois, les câpres et la pâte aromatique du mortier.Poivrez et donnez quelques tours de mixer pour mélanger grossièrement les ingrédients.
  7. Versez progressivement l’huile d’olive en mixant.
  8. Cessez de mixer lorsque la tapenade devient onctueuse tout en restant légèrement grumeleuse.
  9. Stockez la tapenade dans un bocal fermé ou servez sans attendre sur des croutons de pain grillés.

Conseils :

  • Utilisez de préférence des olives entières en saumure plutôt que celles confites (très salées).
  • Vous pouvez opter pour des câprons (fruits de câpre) à la place des câpres, ça donne une tapenade plus douce. Attention à choisir uniquement les plus petits (sans grosses graines) et à jeter les queues.
  • L’usage de filets d’anchois frais marinés est tout à fait conseillé. Ils sont parfaits avec des olives vertes et un trait de citron.
  • Si vous utilisez des câpres au sel, lavez-les et faites-les tremper dans plusieurs bains d’eau à l’avance pour les dessaler.
  • On peut ajouter la pulpe d’un citron confit quand on mixe cette tapenade d’olives vertes. Le résultat est délicieux (c’est celle sur la photo de cet article) !

Salade Grecque

Pour réaliser une salade grecque aussi fraiche et parfumée que celles des Cyclades, il y a deux secrets…

Salade Grecque

  1. Faire mariner les concombres, les tomates, les olives et le thym frais avec un filet d’huile d’olive.
  2. Ajouter la feta, le citron et le sel uniquement au moment de servir.

De cette façon les légumes ne dégorgent pas et les saveurs respectives des ingrédients sont préservées. Voici la recette détaillée :

Salade Grecque

  • Portions: 2
  • Difficulté: Commis
  • Imprimer

Niveau : commis.
Temps total : 50 minutes.
Durée de préparation : 20 minutes.
Durée de cuisson : N/A.
Durée de marinade : 30 minutes.
Durée de refroidissement : N/A.
Portions : 2.
Allergènes : Non.
Conservation : possible (1j max).
Ustensiles nécessaires : Couteau d’office, économe, planche à découper, petit saladier.
Version de la recette : 2

Salade Grecque

Ingrédients :

  • 1/2 concombre long (ou deux pleine terre épépinés) ;
  • 1 grosse tomate bien mûre (cœur de bœuf, Marmande ou Crimée) ;
  • 80g de feta ;
  • 1/4 d’oignon violet (et/ou 1 oignon frais) ;
  • 2 branches de thym frais ;
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive vierge extra ;
  • 1 quartier de citron (soit 1/8 de citron) ;
  • 6 olives noires confites « à la grecque » (ou en saumure) ;
  • 1 pincée de sel fin.

Préparation :

  1. Lavez puis tranchez le concombre et la tomate en cubes d’un centimètre d’arête.
    Tranchez l’oignon en fines lamelles.
  2. Effeuillez le thym et écrasez les feuilles entre vos doigts.
  3. Versez le tout dans un petit saladier. Ajoutez les olives puis arrosez avec deux cuillères à soupe d’huile d’olive. Mélangez.
  4. Laissez reposer une demi-heure au frais.
  5. Au moment de servir, pressez le citron au-dessus de la salade, salez, mélangez.
  6. Coupez la feta en petits dés. Versez-la dans le saladier, mélangez brièvement puis servez.

Conseils :

  • On peut ajouter dans cette salade deux champignons Portobello ultra-frais coupés en quartiers.

Fèves à la coriandre

Fèves à la coriandre
Une petite salade parfumée et remplie de vitamines, à faire au retour de marché ou du jardin avec des fèves extra-fraîches. On passe du temps à les préparer mais c’est tellement bon au final !

Fèves à la coriandre

  • Portions: 2
  • Difficulté: Commis
  • Imprimer

Niveau : commis.
Temps total : 40 minutes.
Durée de préparation : 30 minutes.
Durée de cuisson : 5 minutes.
Durée de marinade : N/A.
Durée de refroidissement : N/A.
Portions : 2
Allergènes : non.
Conservation : possible (1j max)
Ustensiles nécessaires : Couteau d’office, planche à découper, passoire, bol, casserole.
Version de la recette : 1

Ingrédients :

  • 800g de fèves fraiches (fèves maraichères en gousses) ;
  • 4 branches de coriandre fraiche ;
  • 1 tige de cive ;
  • 2 cuillère à soupe d’huile neutre ;
  • 1 cuillère à soupe de vinaigre de cidre ;
  • Sel ;
  • Poivre.

Préparation :

  1. Faites bouillir une casserole d’eau salée.
  2. Pendant ce temps, écossez les fèves.
  3. Versez les fèves dans l’eau bouillante et laissez cuire pendant 5 minutes.
  4. Passez les fèves et arrosez-les immédiatement d’eau froide.
  5. Ôtez la peau de chaque fève en incisant de bas en haut à l’aide d’un couteau.
  6. Pressez entre le pouce et l’index pour extraire la fève.
  7. Préparez une vinaigrette.
  8. Hachez finement les feuilles de coriandre et la tige de cive.
  9. Mélangez les herbes et les fèves, versez une cuillère et demi de vinaigrette par-dessus, mélangez à nouveau.
  10. Servez.

Conseils :

  • La peau des fèves est assez épaisse, mieux vaut l’enlever après la cuisson même si l’on gagne du temps en ne le faisant pas.

Légumes à la Grecque

Légumes à la Grecque

Ces petits légumes glacés, légèrement acidulés et encore croquants sont les vedettes des tables estivales. Ils peuvent également être servis pour agrémenter un apéritif. Veillez à les faire refroidir avant de les consommer.

Légumes à la Grecque

  • Portions: 4
  • Difficulté: Second
  • Imprimer

Niveau : Second.

Temps total : 3H
Durée de préparation : 20 minutes.
Durée de cuisson : 30 minutes.
Durée de marinade : N/A.
Durée de refroidissement : 2H.
Portions : 4.
Allergènes : non.
Conservation : possible (3j max).
Ustensiles nécessaires : Couteau d’office, économe, planche à découper, écumoire, 3 petites casseroles avec couvercle, verre doseur, presse-agrumes.
Version de la recette : 1

Ingrédients :

  • ½ chou-fleur ;
  • 250g de carottes ;
  • 4 artichauts poivrade ;
  • 1 citron jaune ;
  • 12cl de vin blanc sec ;
  • 1 cuillère à soupe de coriandre en graines ;
  • 1 cuillère à soupe de poivre en grains ;
  • 2 échalote (ou un oignon frais avec tige, ou un demi-oignon) ;
  • 3 cuillère à soupe d’huile d’olive ;
  • 1 bouquet garni (divisé en 3) ;
  • Sel fin.

Préparation :

  1. Émincez l’échalote. Pressez le citron, épluchez les carottes et coupez-les en petits bâtonnets. Ôtez les feuilles du chou-fleur, tranchez-le en deux puis détachez les fleurettes. Rincez les légumes.
  2. Utilisez une casserole par légume. Dans chaque casserole, faites suer l’échalote dans un peu d’huile d’olive. Elle ne doit pas colorer.
  3. Ajoutez les légumes et faites-les cuire pendant cinq minutes à feu moyen en remuant régulièrement.
  4. Mouillez avec le vin, le jus de citron. Ajoutez le sel, les épices et le bouquet garni. Rallongez avec un peu d’eau pour que les premiers légumes au fond de la casserole trempent dans le liquide.
  5. Mélangez, couvrez et faites cuire à feu moyen pendant 15 minutes.
  6. Récupérez les légumes à l’aide d’une écumoire, enlevez les aromates. Faites réduire le jus et glacez-y les légumes. Réservez au frais.
  7. Servez les légumes à la grecque lorsqu’ils sont froids.

Conseils :

  • Vous pouvez utiliser d’autres légumes pour cette préparation : Courgette, champignons …

Salade Piémontaise

Salade Piémontaise

Cette délicieuse salade peut constituer un repas en soi ou accompagner d’autres mets à l’occasion d’un piquenique ou d’un barbecue. Attention à la préparer à l’avance pour laisser le temps de la refroidir avant le service !

Salade Piémontaise

  • Portions: 4
  • Difficulté: commis
  • Imprimer

Niveau : commis.
Temps total : 60 à 180 minutes selon durée de refroidissement.
Durée de préparation : 60 minutes.
Durée de cuisson : 20 minutes.
Durée de marinade : N/A.
Durée de refroidissement : 2H.
Portions : 4 à 6
Allergènes : Oui (œufs, moutarde).
Conservation : possible (3j max).
Ustensiles nécessaires : Couteau d’office, planche à découper, 2 casseroles, 1 cul de poule, 1 saladier, 1 passoire, 1 fouet ou batteur électrique
Version de la recette : 2

Ingrédients :

  • 4 œufs ;
  • 200g de talon de jambon blanc ;
  • 500g de pommes de terre chair ferme (5 pièces) ;
  • 450g de tomates (3 pièces) ;
  • 3 branches de persil frais ;
  • 140g de cornichons malossol à la russe (3 pièces) ;
  • 2 cuillère à soupe de jus de cornichons malossol (13g) ;
  • 1 cuillère à café de moutarde forte (5g) ;
  • 120g d’huile neutre ;
  • 3 tours de poivre du moulin ;
  • 1,5g de sel fin.

Préparation :

  1. Faites cuire les œufs pendant 10 minutes dans de l’eau bouillante. Passez et réservez.
  2. Placez les pommes de terre entières dans une casserole d’eau salée. Lancez la cuisson à feu fort. A ébullition, baissez le feu et continuez à cuire pendant 20 minutes.
  3. Passez et laissez-les refroidir avant de les peler au couteau.
  4. Pendant la cuisson des pommes de terre :
    • Faites une mayonnaise – Cassez un jaune d’œuf dans le cul de poule, ajoutez la moutarde, le sel et le poivre. Mélangez à l’aide d’une fourchette puis versez un filet d’huile en continuant à remuer. Lorsque la mayonnaise commence à prendre, continuez à remuer tout en versant l’huile. Pour finir, détendez-là avec le jus des cornichons. Réservez au frais.
    • Coupez le jambon et les cornichons en gros dès (1,5cm d’arête). Réservez au frais ;
    • Coupez les tomates en quartiers, épépinez-les puis coupez chaque quartier en deux.
    • Assemblez tous les ingrédients dans un saladier.
  5. Idéalement, laissez refroidir deux heures avant de servir.
  6. Hachez le persil, parsemez sur la piémontaise au moment de servir.

Conseils :

  • Pensez à intégrer le sel et le poivre dans le jaune d’œuf et la moutarde avant de monter la mayonnaise. Dans le cas contraire, le sel troublera l’onctuosité de l’appareil.
  • Vous pouvez faire tremper les œufs durs et les pommes de terres dans de l’eau froide dès les avoir passés afin d’optimiser le temps de refroidissement.

Légumes-racines en condiment

Légumes-racines en condiment
J’aime flâner devant ces étals où les olives en saumure côtoient les lupins et les légumes en condiment. Ces délices du marché mettent en appétit pour déjeuner!
Il est facile de préparer ces pickles croquants et légèrement relevés, pourvu d’être attentif au dosage des ingrédients de la saumure. Après de nombreux essais, voici les proportions qui permettent d’obtenir un résultat doux en acidité et capable de garantir la conservation pendant deux semaines à température ambiante.
Les légumes-racines les plus agréables à préparer ainsi sont le radis noir, la carotte et le jeune navet. On peut agrémenter le pot de quelques tranches de betterave rouge afin de colorer l’ensemble.

Légumes-racines en condiment

  • Portions: 10
  • Difficulté: commis
  • Imprimer

Niveau : commis.
Temps total : 30 minutes.
Durée de préparation : 30 minutes.
Durée de cuisson : 10 minutes.
Durée de refroidissement : 1 jour.
Portions : 10.
Allergènes : non.
Conservation : possible (14j max).
Ustensiles nécessaires : Balance de précision, verre doseur, couteau d’office, planche à découper, économe, passoire, bocal en verre type conserve 1.5L/2L, casserole avec couvercle.
Version de la recette : 5

Ingrédients :

  • 1L d’eau minérale ;
  • 25cl de vinaigre blanc ;
  • 16g de gros sel ;
  • 1 cuillère à soupe de mélange 5 baies ;
  • 1 feuille de laurier (idéalement fraiche) ;
  • 500 à 700g de légumes-racines (radis noir, blanc, jeune navet, carotte, betterave…).

Préparation :

  1. Versez l’eau, le vinaigre et le sel dans une casserole. Couvrez et faites chauffer jusqu’à frémissement du liquide.
  2. Pendant ce temps, épluchez les légumes. Rincez-les puis tranchez-les (à la façon de frites pour les radis, et/ou en rondelles de 2mm de section).
  3. Versez les légumes, le laurier et le mélange 5 baies dans un bocal de conservation parfaitement propre (voir préalablement stérilisé).
  4. Versez la saumure bouillante dans le bocal sur les légumes et les aromates.
  5. Refermez le couvercle et laissez reposer du jour au lendemain. Les légumes sont bons à consommer lorsqu’ils commencent à redescendre au fond du bocal.

Conseils :

  • Il est possible de conserver les légumes dans une saumure non-vinaigrée. Compter 3 cuillères à soupe de gros sel par litre d’eau, additionné du jus d’un demi-citron. Cette solution s’applique aux poivrons fins, piments, chou-fleur, brocolis, carottes…
  • N’hésitez-pas à rajouter une ou deux gousses d’ail pelées et/ou de l’oignon tranché dans la saumure pour parfumer différemment les légumes. Les plantes aromatiques sont également les bienvenues (thym frais, aneth…).

1 2 11