Techniques et Préparations

Pâté de Sanglier en conserve

paté-de-sanglier-01

Pâté de Sanglier en conserve – Recette Gastronomique de 1928

La fabrication des pâtés de gibier demande un petit talent de charcutier.
Nos anciens l’avaient, et je me rappelle de leurs terrines avec envie!

C’est ce souvenir qui m’a décidé à expérimenter les conserves en bocaux. J’aimerais retrouver les meilleures recettes d’antan, celles qui étaient servies lors des repas de fête ou des casses-croute à la chasse.

Dans cette perspective, voici deux belles façons de préparer le sanglier en pâté :

  • La première s’inspire d’une recette gastronomique du livre de cuisine « ALI-BAB » (édition de 1928). Elle est particulièrement subtile. La saveur du sanglier reste discrète. Le fond de veau corsé et le champagne produisent une merveilleuse gelée.
  • La seconde est plus rustique. Le sanglier et les aromates expriment un caractère sylvestre, c’est une terrine de chasseur qui pourra se déguster lors d’un apéritif dinatoire avec des fromages, du pain de campagne et un bon vin rouge.

 

paté-de-sanglier-04

Préparation du pâté de gibier en conserve

 

Pâté de Sanglier en conserve – Recette Gastronomique, façon Ali-Bab ed.1928

  • Portions: 20 bocaux type 500g
  • Difficulté: Chef
  • Imprimer

paté-de-sanglier-02

Hachis de viande :

  • 4000g de viande maigre de sanglier désossé et paré.
  • 2600g d’épaule de porc (ou jambon gras et maigre).

Assaisonnement :

  • 6g d’aromates en poudre (feuilles de thym frais, 1 feuille de laurier hachée, 5 baies de genièvre pilées).
  • 6g de poivre.
  • 80g de sel.
  • 100g de persil haché.
  • 40g de pulpe d’ail.
  • 300g d’échalotes hachées.
  • 300g de bardes de lard (découpées à l’emporte-pièce et placées au fond des verrines).

Marinade :

  • 75cl de champagne (ou cognac et vin blanc).

Fond de veau très corsé :

  • 2,5l à 4l d’eau (en fonction du récipient).
  • 1 Jarret de veau découpé en tranches (environ 1.5kg).
  • 1 Couenne de porc (500g).
  • 7 Os de veau découpés en tranches.
  • 2 Oignon.
  • 600g de tomates.
  • 300g de carottes.
  • 30g d’ail (gousses dégermées).
  • 1 Bouquet garni (persil, thym, laurier, oignon piqué de clou de girofle).
  • Sel, poivre.

Préparation :

  1. Désossez et parez le sanglier. Faites rassir la chair sur grille, au frais pendant quelques jours en retournant de temps en temps.
  2. Passez le sanglier au hachoir à grosse grille (>8mm).
  3. Ajoutez tout l’assaisonnement en brassant consciencieusement à la main.
  4. Versez juste ce qu’il faut de champagne (ou de cognac et de vin blanc) pour couvrir la viande.
  5. Laissez mariner 48H.
  6. Préparez un fond de veau (Départ 4l d’eau max >6 heures de cuisson). Lorsqu’il est prêt, faites le bien réduire (on cherche à produire 1,5l maximum de fond de veau corsé) – Pensez à saler et à poivrer uniquement à la fin de la réduction !
  7. Le jour de mise en bocaux, passez le porc au hachoir à grosse grille. Ajoutez-le à la viande marinée, mélangez bien et passez à nouveau au hachoir.
  8. Ajoutez le reste de jus de la marinade au fond de veau.
  9. Foncez chaque bocal avec de la barde de lard découpée à l’emporte-pièce. Remplissez les bocaux de farce au trois-quarts.
  10. Finissez de remplir les bocaux avec le fond de veau. Veillez à ce que les rebords des bocaux soient parfaitement propres avant de les fermer.
  11. Stérilisez pendant deux heures et laissez l’eau refroidir avant de sortir les bocaux. Stockez à l’abri de la lumière. Le pâté pourra être consommé 3 mois après la cuisson.

Pâté de Sanglier en conserve – Recette du chasseur Pyrénéen.

  • Portions: 6 bocaux type 500g
  • Difficulté: Chef
  • Imprimer

paté-de-sanglier-03

Hachis de viande :

  • 1000g d’épaule ou de cuissot sanglier.
  • 1200g de gorge de sanglier (ou de porc).
  • 300g de foie.

Assaisonnement :

  • 3g d’aromates en poudre (thym en poudre + 1 feuille de laurier hachée + 2 baies de genièvre écrasées).
  • 5g de poivre.
  • 40 g de sel.
  • 60g de persil haché.
  • 20g de pulpe d’ail.
  • 100g d’oignons hachés.
  • 60g d’échalotes hachées.
  • 15cl d’armagnac (ou porto, cognac…).

Préparation :

  1. Passez les viandes au hachoir à grosse grille (>8mm).
  2. Ajoutez l’assaisonnement et l’armagnac en brassant consciencieusement à la main.
  3. Remplissez les bocaux de farce au trois-quarts. Veillez à ce que les rebords soient parfaitement propres avant de les fermer.
  4. Stérilisez trois heures, laissez l’eau refroidir avant de sortir les bocaux. Stockez à l’abri de la lumière. Le pâté en conserve pourra être consommé 3 mois après la cuisson.

Les fonds

Fond-Brun-01

Les fonds sont une base indispensable de la cuisine gastronomique Française. Ils sont exploités pour confectionner les sauces, les viandes en ragoût ou pochées, les veloutés et certains féculents (risotto, riz pilaf…).

Comme substitut à ce savoureux liquide, l’industrie a inventé des ersatz utilisés par de nombreux contemporains : Maïzena, bouillons cubes et autres « marmites » concentrées. Évitez ces choses obscures sauf si vous êtes vraiment pressés ou complétement fauchés.

Voici les deux principales recettes de fonds, l’un brun et l’autre blanc, à cuisiner pour satisfaire pleinement votre gourmandise.

Les fonds se conservent très bien au congélateur dans des bouteilles en plastique. Plutôt que d’en faire un petit litre, optez pour une grande quantité. Elle servira de temps en temps pour un plaisir culinaire.

Fond-Brun-02

Un fond brun sous sa forme naturellement gélifiée.


PS : Si vous êtes amateur de poulet rôti, ne jetez pas la carcasse. Elle peut servir à préparer un fond de volaille « rapide » : Placez-là dans une marmite, ajoutez de l’eau et un bouquet garni puis laissez cuire deux heures. Vous obtiendrez quelques litres utiles au risotto et autres veloutés 😉

Fond brun

  • Portions: 1 litre
  • Difficulté: Commis
  • Imprimer

Fond-Brun-03

Ingrédients:

  • 3 à 4 os de veau ou de bœuf (500g).
  • 500g de jarret/crosse de veau, pieds de veau, barde de porc ou queue de bœuf ou parures diverses.
  • 1 carotte (100g).
  • 1 oignon (100g).
  • 2 tomates (200g).
  • 2 gousses d’ail dégermées (10 g).
  • 1 feuille de laurier.
  • 1 branche de thym frais.
  • 1 oignon piqué d’un clou de girofle.
  • Quelques branches de persil.
  • Poivre (quelques tours de moulin).
  • 1,5l à 2l d’eau de source.

Préparation:

  1. Préchauffez le four à 200°.
  2. Taillez l’oignon et les carottes en petits cubes (mirepoix).
  3. Placez les os et les viandes/parures sur une plaque et faites les brunir au four (200°).
  4. Lorsqu’ils sont colorés, ajoutez la mirepoix mélangez et laissez suer une dizaine de minutes dans le four.
  5. Débarrassez le tout dans une marmite. Mouillez (environ 1,5l d’eau).
  6. Ajoutez les tomates concassées, le persil, le thym, le laurier et le poivre.
  7. Laissez cuire quatre heures minimum à découvert (idéalement 6H), petits bouillons, en écumant au démarrage.
  8. Passez au chinois sans fouler. Rectifiez le niveau d’eau pour obtenir 1 litre. Réfrigérez rapidement. Dégraissez lorsque le fond s’est gélifié puis stockez au frais ou au congélateur.

Fond blanc de veau ou de volaille

  • Portions: 1 litre
  • Difficulté: Commis
  • Imprimer

Ingrédients:

  • 3 à 4os de veau (500g) <ET> 500g de jarret ou de pied de veau.
    <OU> 1kg de carcasse de volaille (ou de volaille à pocher).
  • 1 carotte (100g).
  • 1 oignon (100g).
  • 1 blanc de poireau (200g).
  • 1 branche de céleri (80 g).
  • 1 feuille de laurier.
  • 1 branche de thym frais.
  • 1 oignon piqué d’un clou de girofle.
  • Quelques branches de persil.
  • 1,5l à 2l d’eau de source.

Préparation:

  1. Blanchissez les os, les carcasses, les viandes (départ eau froide).
  2. Taillez l’oignon et les carottes en petits cubes (mirepoix).
  3. Placez tous les ingrédients dans une marmite, ajoutez l’eau froide et lancez la cuisson.
  4. Faites cuire une heure minimum à découvert, à petits bouillons, en écumant et en dégraissant au fil de l’eau.
  5. Passez au chinois sans fouler. Rectifiez le niveau d’eau pour obtenir 1 litre. Réfrigérez rapidement. Stockez au frais ou au congélateur.

Poêlée de champignons à l’ail et au persil

Pôelée de champignons à l'ail et au persil

Le secret d’une bonne poêlée de champignons, c’est le phasage des étapes.
Saisir rapidement puis laisser égoutter. Terminer la cuisson juste avant le service. Ajouter les aromates au dernier moment.

Pôelée de champignons à l'ail et au persil

Choisissez des champignons aussi frais que possible, ou allez les cueillir vous-même!

Pôelée de champignons à l'ail et au persil

Nettoyez-les et tranchez seulement les plus gros.

Pôelée de champignons à l'ail et au persil

Servez dès que c’est prêt!

Poêlée de champignons à l'ail et au persil

  • Portions: 4 personnes
  • Difficulté: Second
  • Imprimer

Pôelée de champignons à l'ail et au persil

Ingrédients :

  • 500 g de champignons des bois, frais. (cèpes, girolles…).
  • 2 cas d’huile de pépins de raisin (ou autre huile à la saveur discrète).
  • 1 gousse d’ail finement hachée.
  • 3 cas de persil haché.
  • 10g de beurre doux.
  • Sel, poivre.

Préparation :

  1. Nettoyez les champignons en grattant les parties sales avec la lame d’un couteau. Coupez le bout terreux du pied et essayez-les avec un chiffon humide.
  2. Tranchez les champignons les plus gros dans la longueur, en deux ou en quatre selon la grosseur. Laissez les petits tels quels.
  3. Faites chauffer un peu d’huile dans une poêle et faites revenir les champignons pendant une à deux minutes (feu moyen/fort). Remuez de temps en temps pour éviter qu’ils brulent.
  4. Réservez-les dans une passoire, placée au-dessus d’une assiette creuse. Les champignons vont progressivement rendre leur eau. (N’hésitez pas à utiliser ce jus de champignon pour confectionner une sauce).
  5. Une vingtaine de minutes avant le service, remettez la poêle sur le feu et faites chauffer un généreux morceau de beurre. Lorsqu’il mousse, versez les champignons égouttés. Faites-les cuire pendant 7 minutes à feu moyen en remuant régulièrement.
  6. Ajoutez l’ail deux ou trois minutes avant la fin de cuisson. Mélangez bien et assaisonnez.
    Coupez le gaz, ajoutez le persil, mélangez bien, rectifiez l’assaisonnement et laissez reposer une minute à couvert avant de servir.


Stir fried mushrooms with garlic and parsley.

  • Portions: 4 people
  • Difficulté: Second Chef
  • Imprimer

The secret to good stir fried mushrooms is respect each step.
Quickly sauté and let drain. Finish cooking just before serving. It is important to add the spices at the last moment.

Ingredients :

  • 500g mushrooms, fresh. (ceps, chanterelles …).
  • 2 tbsp of grapeseed oil (or other oil discreet flavor).
  • 1 clove garlic, finely chopped.
  • 3 tbsp chopped parsley.
  • 10g unsalted butter.
  • Salt, pepper.

Direction :

  1. Clean the mushrooms by scraping the dirty parts with a knife blade. Cut the tip of the foot earthy and clean them with a damp cloth.
  2. Slice the larger mushrooms in the length in half or quarters depending on size.
  3. Heat a little oil in a frying pan and fry the mushrooms for one to two minutes (medium / high heat). Stir occasionally to prevent them burn.
  4. Reserve them in a colander placed over a bowl. The mushrooms will gradually lose their juice. (Feel free to use this mushroom juice to make a sauce).
  5. About twenty minutes before serving, return the pan to the heat then add butter. Pour the drained mushrooms. Cook for 7 minutes over medium heat, stirring regularly.
  6. Add garlic two or three minutes before the end of cooking. Mix well and season.
  7. Stop cooking. add parsley, mix well, adjust the seasoning and let stand, covered, one minute before serving.

Travers de porc façon BBQ RIBS

Travers de porc - BBQ RIBS

Travers de porc grillés au barbecue (BBQ RIBS).

A première vue, pas de difficultés pour ce plat. Un four électrique, quelques travers et hop le tour est joué. J’aurais pu continuer des années comme cela… or, une légende parvint à mes oreilles :

Les « vrais » travers de porcs au barbecue (BBQ RIBS) seraient préparés à la vapeur, puis ensuite grillés. J’ai fréquenté quelques restaurants TEX-MEX pour dénicher la saveur authentique et vérifier le mode de préparation. Aucune de ces gargotes ne servait des BBQ RIBS convenables. On peut supposer qu’ils les achètent congelés, précuits et qu’ils les passent simplement au four. Bandits.

Il y a quelques mois, au sortir du TEX-MEX d’un parc d’attraction bien connu, plumé et une nouvelle fois déçu par la médiocrité de leurs RIBS, j’ai décidé d’engager les recherches pour les préparer moi-même!

Conclusion de l’étude :

  1. La préparation des BBQ RIBS est un sacerdoce complexe et codifié.
  2. Les travers de porc sont cuits à l’étouffée, pour commencer.
  3. Ils font l’objet d’un fumage difficile à reproduire sans un barbecue à bois, équipé d’une cloche et d’un thermomètre.
  4. Ils sont ensuite laqués avec une sauce spéciale avant d’être grillés. (Le nombre de recettes de sauce BBQ est impressionnant. On dirait qu’il s’agit de l’élixir de vie éternelle – chacun pense avoir la meilleure approche. Pour faire court je vous donne deux classiques dans cet article, faites-vous plaisir à les adapter).

Si chacun possède un four ou un grill en Europe, rare sont ceux qui disposent d’un barbecue capable de griller au bois, fumer ou cuire à l’étouffée (bien plus répandus en Amérique du nord). Également, certains ingrédients sont introuvables par ici. On se débrouillera sans :

Travers de porc - BBQ RIBS

Il m’a fallu identifier des contournements et faire preuve de créativité pour décliner la préparation Américaine en recette compatible avec les fourneaux Européens. Après de nombreux ajustements, j’ai obtenu le résultat espéré. Cette recette est succulente – Usez et abusez des BBQ RIBS !

Travers de porc - BBQ RIBS

Travers de Porc façon « BBQ Ribs »

  • Portions: 4 personnes
  • Difficulté: Second
  • Imprimer
Travers de porc - BBQ RIBS Ingrédients :

  • 2 grands travers de porc charnus.
  • 80g de cassonade en fine poudre.
  • 10g de paprika.
  • 5g de poudre de gingembre.
  • 5g de de thym broyé.
  • 5g de piment en poudre (Cayenne ou Espelette, vous choisissez la force).
  • 3 gousses d’ail.
  • 1 petit oignon.
  • Huile végétale.
  • Sauce barbecue (maison ou commerciale).

Préparation :

  1. Laver la viande à l’eau froide. Séchez-là et dégraissez. Salez et laisser reposer pendant deux heures à température ambiante.
  2. Pressez l’ail, hachez l’oignon, passez le tout au mixer. Versez dans un bol avec de l’huile. Mélangez bien. Enduisez la viande avec cette huile parfumée. Dans un grand bol, mélangez la cassonade, le paprika, le gingembre, le thym et le piment de Cayenne. Vous pouvez passer le tout au blender pour transformer ce mélange en fine poussière. Saupoudrez chaque face des travers de porc.
  3. Enveloppez chaque travers de porc dans une feuille d’aluminium. Placez les papillotes dans un bac à cuisson et faites-les cuire au four, température 110° pendant 3H30. Vous pouvez observer de temps en temps le résultat. Lorsque l’os commence à pouvoir se retourner dans la viande, c’est parfait ! A la sortie du four, pensez à récupérer les sucs de cuisson en déballant la viande des feuilles d’aluminium. (Il est possible d’effectuer cette étape la veille du barbecue et réserver les travers au frais pendant la nuit. Le jour « J » faites réchauffer les travers au four à 110° pendant une heure dans un bac recouvert d’aluminium).
  4. Faites chauffer le barbecue (ou le grill du four). Enduisez-les travers de porc encore tièdes avec la sauce barbecue. Placez-les sur la grille, à bonne distance des braises. Faites les dorer sur chaque face, le laquage va caraméliser sous l’effet de la chaleur. Attention à ne pas les carboniser !

Kansas City Classic BBQ Sauce

  • Portions: 250g
  • Difficulté: Commis
  • Imprimer
Ingrédients :

  • 3 cac d’huile végétale.
  • 1 oignon haché.
  • 4 gousses d’ail pressées.
  • 1 cac de poivre noir.
  • 1 cac de sel.
  • 2 cas de piment en poudre.
  • 2 cac de pate de tamarin.
  • 100g de sucre de canne.
  • 40cl ketchup.
  • 10cl de moutarde douce.
  • 10cl de vinaigre de cidre.
  • 10cl de miel.
  • 5cl de sauce Worcestershire.
  • 5cl de jus de citron.
  • 5cl de mélasse noire (ou sirop de batterie).
  • 5cl de garum (… du nuoc-mam asiatique par exemple).
  • Liquid Smoke (ou sel fumé, ingrédients optionnels qui remplacent le fumage de la viande au barbecue).

Préparation :

  1. Faites blondir l’oignon et la pulpe d’ail dans un peu d’huile chaude. Ajoutez le piment en poudre et faite suer.
  2. Ajoutez tous les autres ingrédients, faites chauffer et laissez cuire un quart d’heure en remuant régulièrement

Hawaiian BBQ Sauce

  • Portions: 150g
  • Difficulté: Commis
  • Imprimer
Ingrédients :

  • 250g de pulpe de tomate.
  • 200g de jus d’ananas.
  • 35g de cassonade.
  • 5g de pulpe d’ail.
  • 5g de gingembre râpé.
  • 5g d’Aloha shoyu soy sauce (ou autre sauce soja foncée sucrée à faible teneur en sel).
  • 5g de vinaigre de cidre.
  • 30g de Liquid Smoke (ou sel fumé).
  • 15g de purée d’oignon.
  • 15g d’huile de sésame grillée.
  • 30g de purée de piment frais (optionnel)

Préparation :

  1. Mélangez tous les ingrédients dans une casserole.
  2. Portez à ébullition et faites réduire à petit feu jusqu’à trouver la consistance idéale (environ 25 minutes de cuisson).
  3. Utilisez chaud ou froid en fonction du plat principal.

Pizza – Les astuces pour réussir!

Pizza

La pizza ça s’improvise, ou pas.

Bien des méthodes permettent de faire des pizzas.
Grâce à quelques trucs et astuces, j’obtiens aujourd’hui des pizzas très proches de celles que l’on déguste en Italie. Je vous passe aujourd’hui mes techniques, faites-en bon usage !

Pizza

Secret N°1 : La pâte.
La pâte à pizza n’est pas une simple pâte à pain. Elle contient un peu d’huile d’olive et parfois des œufs entiers pour la rendre souple et aérée. Il est préférable de la faire lever au moins trois heures avant de l’utiliser. Si vous utilisez des farines de force riches en protéines, il faudra plutôt faire lever une douzaine d’heures. Prenez votre temps avec la pâte 🙂

Ingrédients (pour 2 pizzas) :

  • 500g de farine t55 (idéalement 100% de W300 « Napoletana » ou 1/3 de w400 « manitoba » et 2/3 de farine t55 classique) ;
  • 270g d’eau ;
  • 22g d’huile d’olive ;
  • 14g de sel ;
  • 21g de levure fraîche (5 à 10g si vous faites un temps de pousse de 16H) ;
  • Optionnel: 1 œuf (c’est le secret pour avoir une pâte style pizza-pan – attention la pâte sera toutefois plus souple et légèrement collante).

Préparation:

  1. Délayez la levure dans de l’eau tiède en y ajoutant un peu de farine pour obtenir une préparation onctueuse. Laissez reposer un quart d’heure.
  2. Verser la farine, l’eau et le sel dans la cuve du pétrin ou dans un grand saladier
  3. Pétrir grossièrement.
  4. Ajouter l’huile, la levure et éventuellement l’œuf.
  5. Pétrir pendant 15 à 20 minutes.
  6. Laisser pousser un minimum de deux heures à température ambiante dans un récipient recouvert d’un linge (il faut idéalement 10 à 16h à température ambiante ou 2H à température ambiante puis au frais à 4° pendant 3 jours max).

Si vous faites un style pizza pan ou une pizza rectangulaire dans un four électrique :

  • Versez la pâte molle dans la pan ou la plaque, couvrir d’un linge et laisser pousser deux heures avant de cuire.
  • Cuire 10 minutes au four avec choc vapeur au départ, chaleur de sole à 250° + air chaud central (= le mode « gâteaux » du four, si vous avez), la grille placée sur la position la plus basse.
  • L’idéal est d’utiliser une plaque souple en Teflon pour la cuisson. Exemple: Plaque Teflon Durandal 3L 28x35x4cm.

 

Four à Pizza

Secret N°2 : La cuisson.
Qu’il soit au bois, au gaz ou électrique, il vous faut un four puissant pour cuire la pizza.
L’idéal, c’est utiliser un four à bois. La cuisson ne dure que deux à cinq minutes et vous n’avez pas besoin de vapeur d’eau complémentaire pour que la pâte fasse une belle croute dorée.

Pour une cuisson au four électrique :

  • Monter la température au maximum (>250°).
  • Préchauffez la plaque sur laquelle vous ferez cuire la pizza (le mieux c’est d’avoir une pierre à pizza).
  • Placez au sol du four électrique ou au gaz un récipient en fonte, que vous ferez également préchauffer. Au moment d’enfourner la pizza, jetez-y un peu d’eau pour créer de la vapeur (10cl suffisent). Fermez aussitôt et laissez cuire.

Pour une cuisson au four électrique, faites précuire la pâte avant de la garnir – surtout si vous l’aimez épaisse. Pour cela :

  • Commencez à étendre la pâte à la main ou au rouleau à pâtisserie.
  • Posez-là sur du papier sulfurisé ou dans un moule à pizza.
  • Étalez deux ou trois cuillères à soupe de sauce tomate. Enfournez, jetez de l’eau sur le sol du four, fermez la porte et laissez cuire jusqu’à ce que la pâte ait levé sans toutefois commencer à colorer.

Pizza

Secret N°3 : Les ingrédients.

Faites attention à la quantité d’ingrédients. Plus vous en ajoutez et plus vous risquez de voir du jus de cuisson tremper la pâte.

Utiliser une sauce tomate assez visqueuse :

  • N’en mettez pas trop car elle crée du jus qui peut vite transformer votre pizza en pain trempé.
  • Mettez la sauce tomate sur la pâte au moment où vous la précuisez. Double avantage : la zone recouverte de sauce tomate gonfle moins, la sauce tomate s’assèche encore plus.

Préparez la mozzarella :

  • Utilisez de la mozzarella sèche. La fraîche est trop humide pour faire des pizzas. Si vous n’avez que ça, essorez la mozzarella fraîche dans un torchon avant de l’utiliser.
  • Hachez la mozzarella avant de la parsemer sur la pizza. Mélangez de l’origan, du poivre et du sel à la mozzarella hachée. La mozzarella hachée fond plus vite, cette technique permet de laisser moins longtemps la pizza dans le four.
  • Pour mieux fixer le fromage, vous pouvez utiliser un mélange mozzarella (60%) / emmental (40%). Évitez d’utiliser uniquement de l’emmental ou apparenté, c’est trop gras pour la pizza.

Clam Showder

Clam Chowder

New England Clam Showder.
(Cuisine Américaine).

Voici la traditionnelle chaudrée de palourdes – un grand classique du 19ème siècle – très prisée dans les restaurants de la côte est.
Cette soupe est une merveille. N’hésitez pas un seul instant à la tester!

 

Clam Chowder

New England Clam Showder

  • Portions: 10 personnes
  • Difficulté: Chef
  • Imprimer

Clam Chowder
Ingrédients :

  • 2,5kg de palourdes.
  • Tranches de bacon (optionnel).
  • 6 branches de céleri.
  • 3 oignons.
  • 3 gousses d’ail.
  • Persil frais.
  • 10 petites pommes de terre (chair ferme).
  • 1 cac de poivre.
  • 1 cas de thym.
  • 250g à 500g de crème selon les goûts.

Préparation des palourdes :

  1. Laissez tremper les palourdes 30 minutes dans de l’eau froide salée au gros sel.
  2. Jetez les palourdes cassées ou mortes.
  3. Répétez l’opération deux fois.
  4. Si nécessaire, grattez les palourdes sélectionnées à la brosse. Rincez-bien.

Cuisson des palourdes :

  1. Faites chauffer un marmite (dutch oven) à feu fort.
  2. Balancez-y les palourdes, gardez le feu fort jusqu’à ce qu’elles écument.
  3. Mélangez, réduisez le feu. Couvrez laissez encore cuire 3 minutes.
  4. Lorsque les palourdes sont ouvertes, retirez-les. Laissez refroidir et prélevez les noix.
  5. Broyez les noix, pensez à en garder quelques-unes entières pour la décoration.
  6. Gardez précieusement le jus de cuisson, filtrez-le !

Préparation de la chaudrée de palourde :

  1. Découpez les tranches de bacon en lamelles, faites-les revenir dans une cocotte jusqu’à ce qu’elles soient croustillantes.
  2. Réservez sur de l’essuie-tout. Videz la graisse de cuisson en gardant les sucs.
  3. Émincez l’oignon, le céleri, les pommes de terre.
  4. Faites sauter l’oignon et le céleri dans la même marmite jusqu’à ce qu’ils soient bien tendres. Pressez l’ail par-dessus,
  5. continuez à cuire une petite minute.
  6. Ajoutez les pommes de terre, le jus des palourdes, le poivre, le thym. Faites bouillir puis réduisez. Rajoutez un peu d’eau si nécessaire.
  7. Couvrez et laissez cuire 20 minutes.
  8. En fin de cuisson, crémez puis ajoutez les palourdes broyées. Rectifiez l’assaisonnement et retirez immédiatement du feu.
  9. Dressez dans des bols en saupoudrant la clam showder avec le bacon grillé et le persil émincé.

NB: Vous trouverez beaucoup de recettes de clam chowder. En ce qui me concerne, j’ai fait ces choix :

  • J’utilise des coques fraiches, ainsi que leur jus de cuisson.
  • J’ai préféré crémer la soupe plutôt que de partir sur un roux blanc.
  • J’ai haché une bonne partie des noix des coques pour qu’elles dégagent plus de saveur dans la soupe.

 

Techniques exploitées pour cette recette :

  1. Nettoyer des coquillages.
  2. Cuisson des coquillages.

Ficelles Picardes

Ficelles Picardes

Ficelles Picardes.

La ficelle picarde a été inventée dans les années 50 par Marcel LEFEVRE, un chef cuisinier d’Amiens. Elle fut servie pour la première fois à l’occasion d’un concours réalisé pendant une foire exposition à la Hotoie. Cette entrée traditionnelle est souvent confondue avec la crêpe jambon/fromage, qu’on trouve dans tous les supermarchés aux rayons surgelés. Contrairement à leurs cousines industrielles qui contiennent des farines dans la sauce, on utilise une duxelles pour farcir la crêpe. C’est bien plus fin !

 

Ficelles Picardes

  • Portions: 8 personnes
  • Difficulté: Chef
  • Imprimer

Ficelles Picardes

Ingrédients :

  • 150g de farine.
  • 3 œufs.
  • 50 cl de lait.
  • 4 tranches de jambon blanc.
  • 250g de champignons.
  • 200g d’échalotes.
  • 50 g de beurre.
  • Crème fraîche épaisse.
  • Emmental râpé.
  • Quelques brins de persil.
  • Sel, poivre.

Préparation des crêpes :

  1. Faites une pâte à crêpe avec la farine, les œufs entiers, le lait et une pincée de sel : Le mieux c’est de tout passer au blender.
  2. Laissez-là reposer pendant 20 minutes. Pendant ce temps, lancez-la préparation de la duxelles.
  3. Faites ensuite les crêpes dans une poêle bien chaude.

Préparation de la duxelles :

  1. Ciselez les échalotes.
  2. Hachez le persil.
  3. Faites suer doucement les échalotes dans le beurre.
  4. Après une bonne vingtaine de minutes, réservez-les hors du feu.
  5. Émincez les champignons puis taillez-les en tout-petits dés.
  6. Immédiatement après, ajoutez les échalotes et remettez à cuire jusqu’à ce que les champignons aient perdus une bonne partie de leur eau.
  7. Ajoutez le persil et deux bonnes cuillères de crème fraiche
  8. Saler, poivrer.
  9. Mélangez puis réservez.

Préparation des ficelles Picardes  :

  1. Posez une demi-tranche de jambon sur chaque crêpe.
  2. Garnissez avec une bonne cuillère à soupe de duxelles, étalée le long du jambon.
  3. Roulez l’ensemble.
  4. Posez la ficelle dans un ravier beurré.
  5. Nappez de crème fraiche et saupoudrez d’emmental râpé.
    Faites gratiner les ficelles au four pendant quelques minutes puis servir chaque ravier encore frémissant (vous pouvez aussi les servir dans une assiette, comme je les ai présentées sur la photo).

Voilà, c’est prêt. Le résultat est délicieux !!

Il m’aura fallu une bonne heure pour produire ces huit ficelles picardes traditionnelles. J’ai congelé celles qui restent. Si j’avais acheté des crêpes jambon/fromages de supermarché, j’aurais pu diner en moins d’un quart d’heure.

A vous de jouer, vous ne serez pas déçus !

 

Techniques exploitées pour cette recette :

  1. Préparer une Duxelles.
  2. Faire des crêpes.

Poulet Tandoori

Tandoori

Poulet Tandoori – तंदूरी चिकन
(marinade au yaourt et épices, à préparer la veille).

Le poulet tandorii est une spécialité indienne cuite au feu de bois. La viande est marinée dans du yaourt épicé. En été, il fera l’unanimité pour vos barbecues!
Notez que la viande marinée et cuite façon « tandoori » est un ingrédient de base qui pourra servir dans la préparation d’autres plats traditionnels indiens.

Poulet Tandoori

  • Portions: 8 à 12 personnes
  • Difficulté: Commis
  • Imprimer

Tandoori

Ingrédients :

  • 6 grosses escalopes de poulet (+/- 2KG) ou une douzaine de cuisses.
  • 8 cas d’épices tandoori (fort ou modéré, à vous de voir à l’achat).
  • Jus d’une racine de gingembre fraiche, râpée.
  • 6 gousses d’ail écrasées.
  • 12 cas de menthe ciselée.
  • 12 cas de coriandre ciselée.
  • 4 yaourts.
  • 4 citrons pressés.
  • Éventuellement du poivre et/ou du piment frais.
  • 6 cas de miel.

Préparation :

  1. Mélangez tous les ingrédients de la marinade.
    Remarque : Pour reproduire la couleur rouge hibiscus du poulet tandoori des restaurants indo-pakistanais il faut ajouter du colorant alimentaire – les épices ne rendent pas naturellement cet effet. On peut aussi le faire dans les tons jaune-orangé du curry. 
  2. Si nécessaire, ôtez la peau de chaque morceau de poulet. Avec un couteau, lacérez le poulet à plusieurs endroits (en quadrillage). Placez la viande dans la marinade. Couvrir et laissez reposer au frais du jour au lendemain. Le lendemain matin, tournez les morceaux de poulet et laissez de nouveau mariner jusqu’au moment de la cuisson.
  3. Préchauffez le four th. 220° ou le barbecue. Déposez les morceaux de poulet sur une grille. Laissez cuire le poulet jusqu’à ce qu’il soit bien doré. Retournez-le et laissez dorer de nouveau.
    Conseil : Si vous faites le poulet au four, pensez à mettre un lèchefrite rempli d’eau en dessous de la grille. Pourquoi ? Sans cet accessoire, le jus du poulet va tomber sur le sol à 220° puis cramer doucement en boucanant le tandoori autant que votre cuisine… 
  4. Arrosez régulièrement la viande avec le reste de la marinade et retournez les morceaux de temps en temps. Vérifiez la cuisson du poulet à l’aide d’un couteau : il est cuit quand il laisse échapper un jus clair.

 

Techniques exploitées pour cette recette :

  1. Faire une marinade au yaourt.

Crème Chantilly

Crème Chantilly

C’est en 1661 qu’apparait la crème Chantilly.

Le grand cuisinier François VATEL la réalise à l’occasion d’une fête somptueuse organisée par Fouquet, surintendant des finances de Louis XIV. C’est bien supérieur à ce que le jeune roi connait à la cour. Jaloux, il fait arrêter Fouquet! Pris de panique, VATEL s’exile quelques temps en Angleterre. Plus tard, il reprendra du service à Chantilly auprès du Grand Condé.
C’est à ce moment que la fameuse crème devient célèbre.

J’ai habité quatre années dans le secteur de Chantilly.
Le restaurant situé au beau milieu du parc du château vous propose une version traditionnelle particulièrement réussie.
Il est possible de la reproduire – à condition de respecter quelques conditions techniques :

  • Le matériel doit être absolument froid.
  • Les ingrédients doivent être également froids.
  • La crème doit être entière, non allégée.
  • Le montage doit être fait sur glace, avec rapidité.
  • La crème Chantilly se consomme immédiatement après préparation.

Crème Chantilly

  • Portions: 4
  • Difficulté: Chef
  • Imprimer

Crème Chantilly

Matériel :

  • Un cul de poule en inox ou aluminium.
  • Un sachet de glaçons (ou un torchon mouillé passé au congélateur).
  • Un batteur électrique (ou un fouet si vous êtes un guerrier).

Ingrédients :

  • 50Cl de crème fraiche entière, 30%MG minimum (habituellement liquide).
  • 1 cas de sucre de canne très fin et non raffiné (il n’y avait que ça et le miel pour sucrer à l’époque de Louis XIV).

Préparation :

  1. Deux heures avant la préparation, réfrigérez les ingrédients et le matériel (y compris le fouet du batteur).
  2. Posez le cul-de poule sur le paquet de glaçons.
  3. Versez-y la crème fraiche et commencez à battre à vitesse moyenne.
  4. Lorsqu’elle commence à faire des bulles, accélérez la vitesse.
  5. Au moment où la crème prend, versez un peu de sucre. Mélangez-le correctement.
  6. Laissez reposer une dizaine de minutes à basse température.
  7. Servez!

Conseil : Ne battez pas trop la crème, par ce que crème barattée… devient du beurre 🙂

Bonne dégustation !

 

Techniques exploitées pour cette recette :

  1. Monter une crème Chantilly.

Magret de canard, sauce au poivre vert

Magret de canard, sauce au poivre vert

Magret de canard, sauce au poivre vert.

J’ai trouvé de belles grappes de poivre vert frais dans un magasin asiat’
C’est joli à voir, et parfumé. Qu’est-ce qu’elles pourraient donner en sauce ?
Une sauce au poivre vert, comme dans les bons restaurants.

On essaie?

Magret de canard, sauce au poivre vert.

  • Portions: 2
  • Difficulté: Second
  • Imprimer

Magret de canard, sauce au poivre vert

Ingrédients :

  • Un bon gros magret de canard.
  • Deux échalotes.
  • Un peu de beurre.
  • 2 cac de moutarde.
  • 6 cas de crème fraîche du marché.
  • 1 verre de vin blanc.
  • 3 grandes grappes de poivre vert.
  • Cognac.
  • 1 tasse de bouillon (base fond de veau).
  • Sel, poivre.

Préparation :

  1. Au matin, frottez le magret de canard avec du sel. Incisez la peau pour faire une sorte de damier (ça lui évitera de rétrécir à la cuisson). Laissez reposer à température ambiante jusqu’au repas (si vous saisissez une viande froide, elle cuit mal et sera moins tendre à l’intérieur. D’où l’intérêt de la laisser monter à température ambiante avant de la cuire).
  2. Faites chauffer une poêle antiadhésive à feu moyen/fort. Marquez le magret, coté peau pendant quelques minutes. Il faut qu’elle soit bien colorée et croustillante. Débarrassez l’excédent de graisse. Retournez le magret et laissez-le cuire 5 bonnes minutes à feu doux. Réservez le canard dans un four chauffé à 60°, entouré d’aluminium. Videz la graisse résiduelle en prenant soin de conserver les sucs dans la poêle.
  3. Dans cette même poêle, mettez les échalotes hachées à suer dans du beurre. Lorsqu’elles sont fondantes, flambez au cognac (gare aux cheveux). Versez le verre de vin, ajoutez la moutarde et laissez réduire à petit feu – pendant ce temps, passez le poivre vert au mortier. Saupoudrez-le dans la sauce, puis versez le bouillon. Montez la température et laissez réduire encore. Ajoutez la crème, doucement. Remuez sans cesse à petits bouillons, jusqu’à obtenir une sauce onctueuse.
  4. Passez-là au chinois. Rectifiez l’assaisonnement (avec un peu de sucre si nécessaire). Réservez cette délicieuse sauce dans le four, avec le magret, dans un ramequin couvert. Préparez votre garniture, dressez sur une assiette chaude puis servez immédiatement.

Bon appétit !

 

Techniques exploitées pour cette recette :

  1. Réaliser une sauce au poivre vert.